Intolérance alimentaire

Retrouvez votre santé en réalisant un test d’intolérances alimentaires avec Pro Immun M.

Définir l’intolérance alimentaire

Le terme d’intolérance alimentaire désigne les réactions immunitaires dirigées contre des substances issues de la digestion, autrement dit, des hypersensibilités alimentaires. 

Aucun aliment ne bénéficie d’une tolérance maximale, quelles que soient les vertus et les qualités nutritionnelles qui lui sont reconnues.

Les intolérances alimentaires sont des allergies retardées, de type III. Les symptômes surviennent entre 4 heures et 3 jours après la prise alimentaire, de façon insidieuse, à bas bruit, à l’inverse des réactions immédiates, de type I. Les aliments sont assimilés à des corps étrangers !

Mangez varié, équilibré et personnalisé ! 

Source : Je mange ce qui me réussit du Dr Roger Mussi

 

 

Quels sont les symptômes d’une intolérance alimentaire ?

Difficile de donner une liste exhaustive tant les symptômes diffèrent d’une personne à une autre, mais voici quelques exemples :

  • Maux de ventre (diarrhée, constipation, rectocolite hémorragique, intestin irritable, colite, boulimie, gaz, ballonnements, ventre gonflé, nausée, surpoids, etc.)
  • Affections ORL (rhinopharyngite, sinusite, etc.)
  • Maux de tête chroniques
  • Douleurs musculaires
  • Troubles cutanés
  • Maladies auto-immunes selon le Dr Jean-Pierre Willem
  • Etc.

“Une fois que vous avez détecté l’ennemi, c’est simple. C’est un cadeau qu’il faut se faire, qui rentabilise le coût que vous avez fait parce que c’est la fin de vos problèmes.” Propos de JP Willem 

15 jours seulement vous séparent de votre santé optimale !

Je reprends les mots du docteur Willem ” Une fois que vous avez détecté l’ennemi… c’est la fin de vos problèmes.”

Une fois vos intolérances connues, par exemple le kiwi et que vous supprimez celui-ci de votre alimentation, vos troubles s’atténuent, voire disparaissent. Vous retrouvez le plaisir de manger des aliments qui vous font du bien.

Test Pro Immun M par le laboratoire CTL à Bad Zwischenahn en Allemagne. Les résultats peuvent être en français, en allemand, italien, anglais, néerlandais, polonais et en espagnol.

Intolérance au gluten

Cette intolérance au gluten peut avoir des conséquences allant bien au-delà de certains inconforts digestifs.

Le gluten représente une masse de protéines qui reste une fois que l’on a extrait l’amidon de céréales comme le blé, le seigle, l’orge, l’avoine, l’épeautre et le kamut. Le gluten est un mélange de nombreuses protéines classées en prolamines et glutélines. La gliadine issue des prolamines est une substance toxique du gluten. Les variétés de blé possèdent toutes une quantité élevée de gliadine, une molécule néfaste pour certains.

Lorsque le test IGg (immunoglobulines G) est positif aux céréales contenant du gluten, il est nécessaire d’exclure les aliments qui en sont à la source.

Vous pouvez les remplacer par du maïs, du sorgho, du millet, de l’amarante, du teff, du riz, du quinoa, du sarrasin, des pommes de terre, des courges et toutes les légumineuses.

Test d’intolérance alimentaire

Je travaille depuis 2010 avec le laboratoire CTL en Allemagne, avec d’excellents résultats : diminution voire disparition des symptômes.

Le laboratoire a diminué ses coûts en supprimant le commissionnement des professionnels.

  • Le test ProImmunM 44 antigènes est à 72,85 euros.
  • Le test ProImmunM 91 antigènes est à 120 euros.
  • Le test ProImmunM 181 antigènes est à 200 euros.
  • Le test ProImmunM 270 antigènes est à 250 euros.

Retrouvez la liste des aliments testés.

Le prélèvement se fait via une micro piqûre sur le bout du doigt et ne nécessite pas de prise de sang en laboratoire. Ce test est particulièrement fiable. Il est cité dans le livre du Dr Roger Mussi que je vous conseille par ailleurs pour y trouver les réponses à vos questions.

Pour obtenir un test, merci d’en faire la demande par mail ou directement à mon cabinet. Le test est à 10 euros pour les envois postaux et gratuit sur place (Saint Genis  Pouilly dans l’Ain). Le prix n’inclut pas de bilan pour la lecture du test.

Témoignages

Je souffre d’une maladie dite “auto-immune” depuis plusieurs années ; j’ai exploré de nombreuses pistes, en alternance (homéopathie, acupuncture, ostéopathie et bien sûr aussi l’allopathie), qui m’ont apporté des réponses, souvent satisfaisantes, mais pas sur la durée. Ces deux dernières années, les crises se sont faites moins espacer, plus continues, pour diverses raisons de vie et, les “anciens remèdes” n’avaient plus beaucoup d’effet. J’ai bien senti que mon corps était tout le temps en inflammation et ne s’apaisait pas … Pourtant, j’avais l’impression de mettre tout ce qu’il fallait en place pour que les crises cessent, ou s’espacent … Je faisais attention à mon alimentation …
Ce test fut une claque pour moi ! D’abord, parce qu’il apparaissait que ce que je mangeais (bien que de nature saine) n’était pas “adapté” à mon système, ensuite, parce que les contraintes alimentaires que les résultats de ce test induisaient étaient pour moi un véritable barrage insurmontable …
Curieusement, j’ai tenu compte des conseils proposés immédiatement. (Difficile de continuer à manger ce que l’on sait mauvais pour nous !).
Les deux premières semaines ont été difficiles, une grande fatigue, des crises plus violentes … Puis, les choses se sont calmées, de plus en plus, de mieux en mieux.
J’ai alors découvert de nouvelles façons de me nourrir, redécouvert des aliments que je ne m’autorisais plus, pensant qu’ils n’étaient pas “bons” pour moi, finalement élargi mon champ de nourriture possible … Peu à peu, ce qui m’apparaissait être un régime extrêmement contraignant s’est avéré une chance pour moi de me nourrir avec des produits adaptés. Et je gère la contrainte en collectivité, plus facilement que ce que je ne le craignais.
Je n’ai pas suffisamment de recul à ce jour pour “crier victoire” mais une voie s’est ouverte pour moi, qui va vers l’apaisement, en tous les cas, dans un premier temps. Et il me tarde de passer ce temps pour réintroduire tout doucement les anciens aliments que j’aimais, et qui peut-être seront alors tolérés par mon organisme.
CB- 50 ans.

J’avais mal au ventre depuis des années, il était souvent gonflé sans raison apparente. J’ai été longtemps soulagée par le spasfon, le reiki…. puis de moins en moins, puis plus du tout. C’est alors que j’ai fait le test, très dubitative, et un peu par défi. J’ai mis immédiatement en application ce qu’il m’était proposé d’éviter. J’avoue que je n’aurais pas soupçonné certains aliments. Le résultat a été immédiat. Je n’ai pas l’impression de me priver, c’est tellement mieux ainsi!
O-M 48 ans

Je cherchais depuis plusieurs années un test fiable et exhaustif sur les intolérances, souffrant de problèmes digestifs récurrents. Le résultat a confirmé mes soupçons sur certains aliments, et bien plus.
De plus, le régime à suivre est très bien expliqué, et se fait par étapes, selon le cas.

Mon intestin a bien réagi dès les premiers mois, et ce qui est bien, c’est qu’on apprend à connaitre ses faiblesses alimentaires.
J-F 42 ans.